Satu Järvinen

 

Les visites dans un musée d’histoire naturelle pendant mon enfance m’ont laissé comme un souvenir indélébile. Je m’y rendais souvent avec ma grand-mère alors que j’étais en vacances chez elle. Et je me souviens de ma première réaction lorsque je me suis retrouvée face à des animaux empaillés. Entre effroi et fascination, ma curiosité avait été piquée. S’approcher le plus près possible, analyser, collecter, chercher, manipuler parfois jusqu’à la déformation et à en faire se dégager un sentiment fort d’étrangeté, il en est là une démarche scientifique comme une démarche d’un enfant curieux dès lors qu’il découvre quelque chose qui l’interloque.